Numérique

Ma rencontre avec le numérique date de 1990… à l’époque ça s’appelait encore l’informatique. J’ai acheté un ordinateur pour faire ma maîtrise en histoire et en archéologie médiévales. J’ai alors utilisé un logiciel qui me semblait magique pour retrouver les toponymes de mes chartes médiévales sur le cadastre actuel : dBase !

Clionautes

Enseignante, j’ai découvert la liste de diffusion des Clionautes, avant d’explorer leur galaxie.  Échanger avec des enseignants de la France entière et mutualiser des séquences pédagogiques m’ont fait beaucoup évoluer dans mes pratiques professionnelles.

J’ai toujours été attirée par les NTICE (nouvelles technologies de l’informatique et de la communication éducatives), devenues TUICE (technologies usuelles de l’informatique et de la communication) puis tout simplement le numérique éducatif.

D’abord possibilité d’accès à des ressources via les CD rom (souvenirs émus du CD rom du Louvre ou de l’Etat du monde), puis à des ressources démultipliées sur la toile, le numérique m’a semblé une piste à explorer pour former les élèves à de nouvelles compétences, les motiver dans leurs apprentissages et leur permettre de changer de posture en devenant créateur de contenus.

daneD’expérimentations pédagogiques en  formations, je suis devenue formatrice à la DANE Créteil.  Trois années très riches où le numérique a rimé avec travail d’équipe. J’ai sillonné le Val de Marne pour faire de la formation de proximité dans les établissements dont j’étais référente. J’ai participé avec enthousiasme à la scénarisation des formations des commissions numériques sur l’académie, dont l’objectif est de construire une culture numérique au sein de la communauté éducative.